Pour corriger cette dérive fatale à la République et à la Démocratie dans ses conséquences directes, le Code électoral doit limiter la fonction des Elus locaux et nationaux à un seul mandat (non-cumul absolu avec interdiction de tous les « parachutes ») avec obligation  de démissionner pour les fonctionnaires, et à deux mandats consécutifs dans la même fonction.