La communauté internationale devrait proposer et « obliger » les deux adversaires à organiser chacun sur leur propre territoire et sous le contrôle de l’ONU, un référendum unique, le même jour, posant la même simple question de l’acceptation par chacun de la paix avec la création d’un Etat palestinien indépendant reconnaissant Israël et son droit à la sécurité et plaçant Jérusalem (point de discorde insoluble) sous le statut de ville internationale dépolitisée.