• La République est le gouvernement du Peuple, par le Peuple et pour le Peuple

Le compte n’y est pas …

Le compte n’y est pas …

Décidément, le compte n’y est pas, non pas selon l’expression connue des syndicats mais selon l’intérêt de la France.
Les mesures présentées par le Président de la République hier soir 18 Février seront certes utiles mais ne sont pas à la hauteur de la crise.
Le candidat de la rupture, devenu Président de la République, n’ose pas la créer alors qu’elle constitue la réponse fondamentale à la crise.
Confier la négociation du partage de la valeur ajoutée et des bénéfices des entreprises aux organisations patronales et syndicales est une erreur.
Ce sujet est trop d’importance pour la Nation qu’il faut en remettre l’adoption au peuple directement, par référendum.
C’est bien du référendum sur la Participation qu’il s’agit, jamais proposé, toujours repoussé par la classe politique et les syndicats.
Alors, quand ?
Michel MERCIER

Président de l'U.G.D ( Union Gaulliste pour la Démocratie ). Président Fondateur du mouvement politique LES REPUBLICAINS. Président Fondateur du think tank OBSERVATOIRE DE LA REPUBLIQUE. Secrétaire Fondateur du think tank EVOLUTIONWEB. Membre du Club du 21e Siècle.

Laissez votre message

La régie publicitaire par LES REPUBLICAINS
L'agence WEB des idées par LES REPUBLICAINS
EVOLUTIONWEB par LES REPUBLICAINS
La participation par LES REPUBLICAINS