• La République est le gouvernement du Peuple, par le Peuple et pour le Peuple

Partage des richesses

Partage des richesses

Le sujet est d’actualité et en ce temps de crise, retient l’attention de tout le monde.Toutefois, « on » oublie de préciser qu’avant de partager les richesses, il faut d’abord créer ces mêmes richesses.
Cela fait longtemps déjà que la France ne crée plus assez de richesses pour payer son train de vie.
Alors « on » emprunte et naturellement le résultat est là : la France a la plus importante dette publique hors périodes de guerre ou d’après-guerre, et cela, à un moment où l’inflation est historiquement basse.
Créer des richesses, c’est d’abord créer les conditions favorables pour que les entreprises puissent le faire.
Hélas, la rentabilité des entreprises françaises est beaucoup plus basse que celle de leurs homologues étrangers du fait des charges, taxes et impôts ; leur nombre est insuffisant – il manque 3 à 5.000 PME à la France – et le nombre de travailleurs du secteur marchand qui produit les richesses est aussi très inférieur à celui d’autres pays comparables – il manque sans doute aujourd’hui 5.000.000 d’emplois dans le secteur marchand – ce qui fait qu’un salarié du secteur marchand fait vivre 3,5 personnes.
Un record dans le monde, intenable financièrement dans la mondialisation en cours.
Le partage des richesses aujourd’hui redevenu à la mode doit d’abord être un des éléments clé de la création de richesses réelles s’inscrivant dans la refondation du pacte républicain.
Michel MERCIER

Président de l'U.G.D ( Union Gaulliste pour la Démocratie ). Président Fondateur du mouvement politique LES REPUBLICAINS. Président Fondateur du think tank OBSERVATOIRE DE LA REPUBLIQUE. Secrétaire Fondateur du think tank EVOLUTIONWEB. Membre du Club du 21e Siècle.

Laissez votre message

La régie publicitaire par LES REPUBLICAINS
L'agence WEB des idées par LES REPUBLICAINS
EVOLUTIONWEB par LES REPUBLICAINS
La participation par LES REPUBLICAINS