• La République est le gouvernement du Peuple, par le Peuple et pour le Peuple

Quel avenir ?

Quel avenir ?

Il y a quelques jours, c’était le déficit de le Sécurité Sociale, d’abord indiqué de 20 milliards d’euros, probablement de près de 30 milliards d’euros après révision.
Maintenant, c’est l’annonce des déficits publics pour les prochaines années jusqu’à la fin du quinquennat : autour de 7% en 2009 et 2010 et de plus de 5% en 2011 et 2012, loin des critères de Maastricht (3%).
Naturellement, la dette publique va exploser jusqu’à peut-être 100%.
Peu à peu, la France s’approche d’une dette publique équivalente à celles qu’elle a eu à la fin de chacune des deux guerres mondiales mais alors l’inflation était de 50 à 70% et le pays disposait de réserves.
La charge de cette dette va s’accroître un peu plus encore.
Avec un déficit commercial de 55 milliards d’euros en 2008, la France ne paye plus l’énergie qu’elle importe (c’est le montant du déficit énergétique en 2008).
Quel avenir pour la France et les Français si des mesures adaptées à cette situation dramatique ne sont pas prises immédiatement.
La France est en train de subir « une invisible défaite » comme elle a subit il y a plus de 60 ans « l’étrange défaite ».
Pour les mêmes raisons.
Michel MERCIER

Président de l'U.G.D ( Union Gaulliste pour la Démocratie ). Président Fondateur du mouvement politique LES REPUBLICAINS. Président Fondateur du think tank OBSERVATOIRE DE LA REPUBLIQUE. Secrétaire Fondateur du think tank EVOLUTIONWEB. Membre du Club du 21e Siècle.

Laissez votre message