Consternant, c’est sans doute le seul qualificatif qui convient.